Gare routière

16 0CTOBRE 2007

<b>Gare routière :</b>

l’anarchie

Les transporteurs de la desserte Lakhdaria-Bouira leur refusent le déplacement sous prétexte de l’indisponibilité des fourgons se rendant à Aomar.

Située à l’entrée de la ville de Lakhdaria, la gare routière accueille un nombre assez important de bus et de minibus de tous types qui affluent de Bouira, de Boumerdès et d’Alger, néanmoins les voyageurs sont quelquefois déroutés, vu le stationnement anarchique de ces moyens de transport.

Le voyageur arrive à repérer le bus pour sa destination à la “criée” des receveurs invitant les passagers tout en citant les localités de l’itinéraire. C’est une façon d’orienter les usagers. L’autre situation contestée par les citoyens se situe au niveau des transporteurs assurant la ligne Lakhdaria-Aomar. Les citoyens résidant à Ziraoua, Boulerbah et Aomar sont lésés du droit de voyager. Les transporteurs de la desserte Lakhdaria-Bouira leur refusent le déplacement sous prétexte de l’indisponibilité des fourgons se rendant à Aomar.

En effet seuls quatre fourgons avec des places variant entre 9 et 19 assurent la desserte Lakhdaria-Aomar. Nous avons approché un receveur pour lui demander sa feuille de route. Notre interlocuteur nous informe que toutes les localités sont indiquées et précisées mais ils préfèrent charger directement sur Bouira pour éviter les arrêts. La Direction des transports doit intervenir pour réguler la situation en veillant à la réorganisation du transport et sanctionner les contrevenants.

A. Bouzaidi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s