Un nouveau siège pour la daïra

<big>22.07.2007</big>

<big><b>Un nouveau siège pour la daïra</b></big>

La nouvelle infrastructure administrative permettra aux employés d’accomplir leur tâche dans de meilleures conditions et de réserver un bon accueil aux citoyens

Après avoir hérité et occupé une ancienne construction, datant de l’époque coloniale. Les services de la daïra de Lakhdaria ont déménagé pour s’installer dans un nouvel édifice spacieux et érigé sur le terrain de l’ancienne bâtisse après démolition des anciens locaux .

Des travaux d’aménagement et de “look” s’effectuent ces jours-ci. La nouvelle infrastructure administrative permettra aux employés d’accomplir leur tâche dans de meilleures conditions et de réserver un bon accueil aux citoyens, vu l’espace important réservé aux locaux occupés par les différents services.

Cela mettra fin à la situation contraignante causée par l’exiguïté des anciens bureaux et la vétusté du vieil édifice administratif.

Des projets en voie de réalisation

L’APC de Lakhdaria vient de lancer des travaux de réalisation et de construction de 25 locaux commerciaux dans l’agglomération de Talaouine. Ce centre commercial atténuera le chômage qui cause des ravages parmi les jeunes de la localité il renforcera également les différentes activités déjà existantes.

Par ailleurs, un autre projet de construction de logements LSP est lancé à l’entrée est de la ville de Lakhdaria. Les travaux avancent à une cadence acceptable mais il faut prévoir un mur de soutènement pour parer au glissement de terrain, sinon les habitations qui surplombent le nouvel immeuble risqueraient l’effondrement. A cela s’ajoutent les travaux entrant dans le cadre de l’aménagement urbain. Il s’agit du dallage en béton des allées et les bordures. Ces travaux sont réalisés le long de la route qui mène au centre de télécommunications par satellite de Lakhdaria.

Le jardin public fait sa toilette

<photo bruits.JPG>

Après plusieurs années d’abandon, les élus locaux de l’APC de Lakhdaria ont procédé au nettoyage et au désherbage du jardin public “Place de la Palestine”, situé en face du nouveau siège de la daïra. Quelques travaux de réfection et de réaménagement ont été mis en route, vu le délabrement et l’état lamentable des bordures et des allées.

Signalons que le jardin est amputé à 90?e son couvert végétal faute d’entretien, du vandalisme et du laisser-aller de certains citoyens. Il ne reste plus que quelques sapins qui résistent à tous les aléas. Cet espace vert marque pourtant une partie de l’histoire de la ville de “Palestro”.

<center><photo palestine.JPG></center>
Les responsables devront penser à redonner au jardin un nouvel aspect, autrefois lieu de repos, pour les gens qui ont besoin de détente, de quiétude et de distraction, pour les enfants et les personnes âgées et ce en replantant diverses espèces de fleurs ornaient, il y a quelques années, ce jardin “Place de la Palestine” afin de pouvoir dire que le jardin public retrouve enfin son blason.

A. Bouzaïdi
la depeche

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s