page d’histoire de beni amrane

<b><big>Histoire de Béni amrane,</b></big>
Pierre CARATERO

En bordure de l’oued ISSER, sur la R.N. 5 d’Alger à Constantine à I’entrée des gorges de <b>PALESTRO </b> et à 16 Km de ce village, un centre de colonisation fut crée dans les années 1880 à BENI-AMRAN par des paysans venus de la Drôme.

Après des débuts difficiles, de nombreuses familles abandonnèrent leur concession ou les revendirent et, en 1940, il ne restait plus qu’une dizaine de familles vivant de la culture de l’olivier et de celle de la vigne. Deux huileries, les seules industries du village, créaient quelques emplois. Environ 80 européens, qui dépendaient de la commune mixte de Palestro et, à leur tête un adjoint spécial, vivaient dans ce village.

En 1942, BENI-AMRAN, avait une importante section de la Ligue Française Combattante, 70 membres, présidée par l’adjoint spécial Monsieur BROSSARD, agriculteur propriétaire de l’une des huileries.
Début 1942, la section de la Ligue Française Combattante de BENI-AMRAN adresse une lettre au maréchal PETAIN lui demandant de débaptiser leur village pour l’appeler MARECHAL PETAIN.
En Février 1942, le Gouverneur Général de l’Algérie adresse à l’adjoint spécial la lettre suivante: « le Maréchal de France, chef de l’Etat vient de m’aviser qu’il a décidé d’accorder l’autorisation nécessaire pour que le nom de MARECHAL PETAIN soit accordé à votre centre….
http://afn.collections.free.fr/pages/23_petain.html
Le chef de l’Etat me charge de vous adresser ses remerciements et de vous prier de bien vouloir les transmettre à la population que vous représentez ».
Le changement de nom se fit en grande pompe. Les enfants des écoles des environs, de MENERVILLE à PALESTRO, furent conviés. Ils défilèrent dans la rue principale du village et chantèrent devant le monument aux Morts « Maréchal Nous Voilà ». Ils en gardèrent tous un unique souvenir: le repas ou ils furent ensuite conviés… en ces temps de vaches maigres…
Dès l’annonce du débarquement des alliés, le 8 novembre 1942, les inconditionnels du maréchal s’empressèrent de remettre en place les panneaux à l’ancien nom.Il semblerait qu’aucune carte postale n’est été éditée au nom de MARECHAL PETAIN

Advertisements

6 Réponses

  1. Bonjour.
    Beau site qui raconte l’histoire d’une région et ses villages.
    Pierre caratero est un ami intime c’est un grand écrivain natif de Rouiba ville de vigne, il est aussi auteur d’un beau livre qui raconte l’histoire de cette ville. Bon courage l’ami et bonne continuation.

  2. merci pour ton commentaire, Rouiba est une ville ‘etape’ pour les voyageurs de palestro qui se dirigent vers alger, et surtout region d’emploi aussi, d’ailleurs depuis les fameux transports Karsan et l’acroissement de votre ville, Rouiba se lakhdarise quelque peu, enfin, j’espere que c ‘est dans le bon sens du terme !
    si tu permet l’ami, je rajoute ton site sur ma liste de liens !

  3. Salut l’ami,

    Merci de ta réponse.

    Pour mon blog, il est en construction pour le moment tyu auras son adresse prochainnement inchallah.

    Si tu passe un jour par rouiba je t »‘inviterai à siroter un bon thé au centre ville.

    Encore merci et bonne continuation.

  4. on attend le lien donc,
    pour le thé ca serait avec plaisir kho, j’espere bien !

  5. Bonjour, je suis un descendant de cette famille Brossard décrite par P Caratéro et je suis né dans la ferme dite Brossard aujourd’hui détruite par le tremblement de terre… LA soeur de mon père ( Edmond B) prénommée Ciennotte vivait à Rouiba mariée à Jean Riudavets.. le monde est petit…

  6. bienvenue à toi Jean, oui le monde est petit….la preuve ! lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s