La zone d’activités tarde à démarrer

La zone d’activités tarde à démarrer

Lakhdaria, ou Palestro, comme aiment encore à l’appeler beaucoup de personnes, est à 70 km de la capitale. C’est la porte d’accès vers toutes les villes de l’Est, et c’est là aussi où s’entremêlent reliefs montagneux, plaines et disponibilités de ressources hydriques.

Pourtant, tous ces atouts, faute d’autres accompagnements, n’ont pas permis à Lakhdaria de se propulser vers la dimension supérieure caractérisant les grands centres urbains.

Pour l’instant seulement, car la volonté de la faire parvenir à un tel niveau de développement existe ; c’est même l’objectif premier des responsables locaux.

Avec l’ouverture à l’investissement privé, des mesures incitatives ont été lancées comme partout ailleurs en direction des détenteurs de fonds et du savoir-faire aussi, et ce en leur assurant l’assiette foncière nécessaire à leur établissement.

Mais ce projet de créer une zône d’activités à Lakhdaria tant utile que nécessaire bute sur un manque de culture en matière de “montages” d’affaires dans le domaine des PME. “Sinon, dira le secrétaire général de l’APC, 32+3 lots ont été dégagés et distribués à proximité de la station d’épuration”. Et d’enchaîner : “Une seule affaire sur 35 a démarré pour l’heure : il s’agit des abattoirs d’ovins et bovins”. “Les autres prétendants à l’investissement productif, a-t-il ajouté, ont déposé des dossiers indiquant le type d’activité qu’ils souhaitent réaliser, mais ceux-ci ont essuyé un refus du CALPI pour le motif d’inconsistance du projet”.

Selon notre interlocuteur, les surfaces des lots de terrains sont diverses puisqu’elles vont de 200 à 300 m2 chacune, ceci pour permettre à ce lieu d’avoir en son sein de petites mais aussi de moyennes entreprises.

“Toutefois, rassure ce responsable de la communes, les choses ne sont pas restées telles qu’elles étaient : les intentions évoluent maintenant vers des demandes de création de micro-entreprises”.

Il cite pour exemple les 4 privés ayant déposé des dossiers de création d’unités de production, dont notamment la fabrication de carrelage, la transformation des olives, les produits pharmaceutiques et la fabrication de matelas.

Notons qu’en cas d’avis défavorable du CALPI au demandeur, les textes en vigueur prévoient la restitution du lot de terrain à l’Agence foncière.

“Concernant ce volet, précisera le secrétaire général, la commission d’éligibilité dont nous faisons partie se base sur deux conditions essentielles : l’activité en vue devrait être pourvoyeuse d’impôts et génératrice de postes de travail”?.

A. Cherif

Depeche de kabylie

26/2/7

4 Réponses

  1. Blog sympa.j’ai été dans cette region,il yaquelques jours.j’ai pas mal de photos.j’aimerai juste savoir si c’est toi l’auteur de ce blog
    http://lakhdaria.blogspot.com

    par ce que j’ai des photos pour toi.

  2. non khouya laaziz, le blog de lakhdaria blogspot et celui ci sont complementaires mais ne sont pas de la meme personne,
    en tous cas, pour les photos, tu peux les envoyer à l’un ou à l’autre, l’essentiel c’est de faire connaitre notre region aux maximum des gens, qu’ils soient en algerie ou à l’etranger

  3. Les photos que je voulais envoyé a la personne du blog blogspot sont des photos de famille.qui lui concerne lui seulement.si non pour les paysages de la region je publeirai a gauche et a droite l’ensembmble de ces photos.
    Merci .

  4. saha ya akhi pour tes contributions, il en faut des gens comme toi pour faire connaitre notre region !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s