I.B.Lakhdaria: 1 – J.S Bordj Menaïel: 0

Lakhdaria / 17e journée de championnat – Régionale I – CentreL’IBL s’impose difficilement (1 – 0)

l C’est sous un soleil printanier de cette fin de week-end, en présence d’une tribune triée sur le volet, que la 17e journée du championnat de régionale I – Centre, reportée pour cause d’un attentat terroriste à 7’ de la fin de la rencontre, a pu avoir lieu, et ce après 15h15, suite à l’arrivée tardive des officiels et un peu plus tard de l’équipe de la JS Bordj Menaïel, par la fermeture temporaire de la RN5 au niveau des gorges de Lakhdaria. Effectivement, les deux formations, qui avaient déjà évolué sur ce même terrain communal, se sont engagées à bras-le-corps dans l’assaut des bois adverses sans pour autant concrétiser. A la 25’, une descente Lakhdarie bien orchestrée échoue grâce à la vigilance de l’excellent gardien bordji qui capta sans peine un puissant tir de Tigrine. A peine une minute plus tard, sur un tir du corner gauche et une reprise de Doumi dans la surface de réparation, le cuir bien orienté est dérouté de sa trajectoire par le gardien des Rouge et Noir.

Quand aux Bordjis, en excellente forme physique, ils tentèrent à plusieurs reprises de porter le danger dans le camp des Lakhdaris qui évoluaient sur les nerfs et commettaient des erreurs pouvant être fatales surtout à l’intérieur de leur camp. Après la pause-citron et leur retour des vestiaires, les deux formations reprirent leurs actions.

Les poulains de Guedouari, qui reprirent confiance en eux-mêmes, ont à plusieurs occasions raté lamentablement de scorer et par là même tuer le match.

Ce n’est qu’à la 90’ de jeu, sur un retour du ballon mal intercepté par l’adversaire dans la surface de réparation, que les Lakhdaris inscrivent le seul et unique but de la partie.

L’entraîneur de la JS Bordj-Ménaïel:

l “La partie s’est bien déroulée. Normalement la fin du score aurait été de 0-0 partout.

Le but marqué fait suite à une charge sur notre gardien. Les arbitres sont les responsables du mal de notre fooball. Il doivent être rééduqués”.

L’entraîneur de l’IB Lakhdaria:

l “Ce match a été un match de l’impatience. Au lieu de commencer à 14h, l’arbitre nous a fait attendre jusqu’à 15h15. Nous étions sur les nerfs; le contraire serait arrivé si le match avait débuté à temps. Quand à Bordj-Ménaïel, il croyait jouer un championnat et cherchait un nul.

Ath Mouhoub

DEPECHE DE KABYLIE 1 MARS 2008

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s