Télescopage de deux trains à Ammal

accident train

Télescopage de deux trains à Ammal (Boumerdès)

Quatre blessés et un conducteur portés disparu

Suite au télescopage d’un train de marchandise avec une autre locomotive qui a eu lieu, jeudi, à hauteur de la gare d’Ammal dans la wilaya de Boumerdès, le ministre des Transports, M. Mohamed Maghlaoui, s’est interrogé, hier, en présence du directeur général de la Protection civile et du directeur général de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF), sur l’ampleur des dégats provoqués par cet accident.

Le télescopage a, en effet, causé la disparition de l’un des conducteurs des deux locomotives et la blessure de quatre personnes.

Par ailleurs, le directeur des transports à la wilaya de Boumerdès a fait savoir que la ligne Alger-Constantine demeure toujours coupée et ce, à cause de l’explosion de citernes de fuel remplies d’environ 750 mètres cubes. Afin de réparer les dégats et de dégager la circulation, la commission technique intersectorielle est à pied d’œuvre pour l’examen des voies et moyens techniques à même de pénétrer dans le tunnel où est survenu l’accident, selon la même source. Dans l’une de ses déclarations à la presse nationale, le président de la commission, M.Mohamed Daroui, a indiqué que les techniciens attendent que les flammes soient éteintes pour pouvoir pénétrer dans le tunnel. A cet effet, a été retenu la proposition d’une liaison terrestre provisoire entre les régions d’Ammal et de Lakhdaria, en attendant la réparation de ce tronçon de la voie ferrée.

Lynda Louifi

Suite à la collision de deux trains à Ammal

Du mazout dans l’oued Henni

l Les services de l’EPEAL ont procédé hier, a-t-on appris, au lâchage des eaux de oued Henni jouxtant la localité de Ammal. Motif : Cette retenue collinaire, reliée au barrage de Keddara, a été dangereusement polluée par d’importantes quantités de mazout qui s’y sont infiltrées, à la suite de l’accident ferroviaire ayant eu lieu, la veille, dans la même contrée. Le tronçon de la voie ferée endommagé, lors de la collision des deux trains, est situé en amont de l’oued précité. La capitale est alimentée en eau potable à partir de cet endroit, a-t-on rappelé.

Salim Haddou

DEPECHE DE KABYLIE 1 MARS 2008

train ammal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s