95 nouvelles wilayas déléguées dont Lakhdaria

C’est donc officiel : l’Algérie connaîtra un nouveau découpage administratif avec la création de nouvelles wilayas déléguées. Bouteflika en a fait l’annonce hier samedi au siège du ministère de la Défense à l’occasion de son discours traditionnel pour la commémoration de la fête de l’Indépendance.

Kamel Amarni – Alger (Le Soir) – Même s’il n’a pas fourni de plus amples détails, Bouteflika affirmait, en effet, que «dans l’objectif d’une meilleur prise en charge des impératifs de gestion et mieux faire face aux exigences du développement, ainsi que pour rectifier les déséquilibres constatés au niveau de l’organisation administrative des territoires, il s’avère indispensable de revoir l’organisation administrative en vigueur en transformant certaines daïras en circonscriptions administratives territoriales dans la perspective de la création de nouvelles wilayas».

Comme nous l’annoncions en une de nos précédentes éditions, il s’agit, plus précisément, de la promotion de daïras de grosse ou moyenne taille au rang de wilayas déléguées. Et selon une source très bien informée, «après que le président eut fait l’annonce officiellement, tout suivra très vite.

Ce nouveau découpage fera l’objet d’un décret présidentiel que vient de finaliser le ministère de l’Intérieur et qui sera soumis à l’examen du prochain Conseil des ministres». Et selon toujours notre source, ce nouveau découpage verra la création de 95 nouvelles wilayas déléguées aux prérogatives renforcées à l’image de ce qui s’était déjà fait à Alger.
«Ces nouvelles entités administratives seront soumises à une période probatoire de deux années et se lanceront ainsi dans une sorte de compétition.
En effet, c’est à l’issue de ces deux années que seront connues les wilayas déléguées qui réuniront les conditions nécessaires et qui seront donc les plus aptes à être hissées au rang de wilaya». Il est ainsi prévu d’aboutir, à terme, à la création d’une bonne quarantaine de nouvelles wilayas à l’horizon 2010.

D’ores et déjà, certaines grandes agglomérations ou centres urbains sont naturellement destinés à être promus au statut de wilaya, et ce, de par leur taille territorial, leur densité démographique et le volume de leur activité économique. Aïn-Salah, actuellement rattachée à Tamanrasset, Djanet, rattachée à Illizi ou Aïn- Sefra à Naâma, pour ne citer que ces exemples, ne peuvent être que des wilayas dès 2010. Pour être au rendez-vous, «ces nouvelles wilayas déléguées bénéficieront de moyens colossaux, ajoute notre source, car il n’est pas question de renouveler l’expérience de 1984 où des wilayas, des daïras et même des communes ont parfois étaient créées juste pour faire plaisir à tel ou tel autre responsable. Lancée sans la moindre préparation rationnelle, elle a donné lieu à des résultats catastrophiques sur tous les plans».

– Le Soir d’Algerie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s