Ammal (Zenina) grogne des villageois

Ammal (Boumerdès)

Les villageois réclament la réouverture du centre de santé

Les habitants des villages de Ouled Ben Salah, Ouled Abdelhadi et de Ouled Bouchiouane, relevant de la commune de Ammal, lancent un appel de détresse. Ils souffrent le martyre en matière de soins sanitaires et de santé publique. L’unique salle de soins est fermée depuis une décennie. Pour une simple injection, le citoyen est contraint de s’adresser au centre de santé du chef-lieu communal Ammal, lequel est situé à 10 km. Un parcours sinueux auquel s’ajoutent les aléas liés à la disponibilité des moyens de transport, rare la nuits, les risques de la route. Les citoyens déplorent le silence des élus quant à l’insécurité. «C’est faux» a clamé un citoyen, «notre région n’est pas ce que pensent certains, la preuve. Des patrouilles militaires et de gendarmerie sillonnent à longueur de journée les chemins menant vers ces villages». «Un cantonnement militaire est implanté à quelques encablures d’ici», a renchérit un autre». «Toutes les autorités communales de daïra et de la wilaya sont au courant de nos revendications», a-t-il ajouté. Le Plan directeur de l’aménagement et de l’urbanisme (PDAU), approuvé récemment en session plénière de l’Assemblée populaire de wilaya (APW), offre des opportunités certaines en matière de développement et de désenclavement de ces bourgades isolées, profitables aux générations futures. Pour l’heure, la situation persiste, en stand by, dit-on, telle qu’elle était dans les années 90, depuis la décennie noire. Néanmoins, l’espoir renaît après la visite du wali, lequel a promis de prendre en charge les revendications des citoyens.

A. Kichni
le jour d algerie 26 JANVIER 2009

Le bureau de poste fermé au public

Au moment où la délégation préfectorale inspecte le centre ville de Ammal (Zenina) , aux environs de 14h 45 , des citoyens de la région formaient une file au niveau de la poste encore fermée au public. Joint ces derniers ont affirmé, qu’un anarchie règne en cette agence postale. Pour preuve, a martelé un citoyen, il est presque 15 h et la poste est toujours fermé, ils n’ont peur de personne ( les postiers), ils font ce qui veulent . Une autre citoyen rétorqua « nous sommes tout le temps confronté à des problèmes si ce n’est le réseau défectueux, le problème de liquidés surgit ». Et la vie continue à Ammal. L’emploi, le manque d’attraction au profit des jeunes, les nuages de poussières formées continuellement par la carrière, l’eau potable des villages enclavés constituent des principaux facteurs à élucider.

A noter que le plan directeur d’aménagement urbain (PDAU) de Ammal a été débattu à l’issue de la dernière session de l’assemblée populaire de wilaya, lequel a été approuvé à l’unanimité des membres.

A.K.
le jour d’algerie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s