Enfin un hôpital pour Khemis El Khechna

1
(Jeudi 25 Septembre 2008)
Boumerdès
Enfin un hôpital pour Khemis El Khechna !
Par : Nacer Zerrouki

Le nouvel hôpital, d’une capacité de 60 lits, sera construit à Badreddine sur les hauteurs d’El Haouine.

La population de Khemis El Khechna souffre de l’absence d’infrastructures sanitaires entre autre, un hôpital. Les habitants de cette ville   étaient souvent ballottés entre plusieurs wilayas pour évacuer les malades à Rouiba, Aïn Taya, Alger et Boumerdès.
Pour parer à ce déficit, la wilaya de Boumerdès a inscrit dernièrement un hôpital digne de ce nom de 60 lits.
Ce projet va alléger sûrement la tension, notamment sur la prise en charge des malades, non seulement au chef-lieu, mais aussi des trois communes limitrophes relevant de cette daïra, à savoir l’Arbâatache, Ouled Moussa et Hammadi. Une enveloppe conséquente de 60 milliards de centimes lui a été allouée par la wilaya, comme nous l’a confirmé le président d’APC de Khemis El Khechna Rabah Djadi.
“Oui, effectivement on a bénéficié de l’inscription d’un projet de réalisation d’un hôpital de 60 lits pour notre commune. Une enveloppe budgétaire de 60 millions de centimes a été allouée. Le choix de terrain à été déjà fait, il sera construit à Badreddine  sur les hauteurs d’El Haouine, un site paradisiaque qui convient très bien à ce genre de réalisation. La wilaya nous a demandé 2 hectares mais on lui a réservé une surface de 10 hectares, car on pense à son extension, c’est-à-dire au lieu d’ériger un hôpital de 60 lits on bâtira un hôpital de 80 lits. On a tout prévu, les routes et l’aménagement du site, il sera facilement accessible aux trois communes de la daïra. C’est vous dire qu’avec la construction de cet hôpital cette région, qui a connu des moments très difficiles lors de la décennie noire, va être ressuscitée et sortir de l’anonymat.” À une question relative au projet de l’évitement du centre-ville lequel connaît chaque jour des bouchons insupportable, le P/APC de Khemis El Khechna répondra : “C’est fait, la DTP de Boumerdès a pris le projet en main. Dernièrement, un bureau d’études s’est déplacé pour l’étude des deux déviations, à savoir celle de la Protection civile situé à la sortie nord-est et celle du marché de gros à la sortie nord-ouest. Pour la première, elle s’étendra jusqu’à la route du barrage d’El Hamiz, où un sens giratoire sera réalisé en face la cimetière des Chouhada. L’autre déviation commencera à partir de la Protection civile. Elle passe par l’ancien pont pour atteindre le marché de gros, cela permettra aux camions de marchandises et autres véhicules utilitaires de se rendre au marché de gros sans passer par la ville. Ce projet entre dans le cadre du sectoriel, pris  en main par la DTP de Boumerdès.” Lors de notre entretien avec le P/APC de Khemis El Khechna, ce dernier nous confia que son seul souci est l’entame de ces chantiers qui tarde à se concrétiser sur le terrain. Il faut noter que la commune de Khemis El Khechna va se métamorphoser avec la modernisation de son réseau routier, notamment l’autoroute Est-Ouest dont l’itinéraire traverse en grande partie cette commune.

Nacer Zerrouki

liberte algerie

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s