Mohamed Bouzid expose à l’unesco

Le peintre Algérien Mohamed bouzid expose à l’unesco

Paris – Le vernissage de l’exposition les regards de la mémoire du peintre algérien Mohamed Bouzid à l’UNESCO a attiré, mardi soir, un public nombreux curieux de découvrir les oeuvres de cet artiste, âgé de plus de 80 ans, considéré comme le doyen de la peinture algérienne.

Le peintre Algérien Mohamed bouzid expose à l’unesco

Parmi l’assistance, on relève la présence de Abdelatif Rahal, conseiller diplomatique du Président Abdelaziz Bouteflika, la sous-directrice chargée de la culture à l’Unesco, de nombreux diplomates, des artistes, des universitaires et des proches et amis de l’artiste. Dans l’allocution qu’il a prononcée à cette occasion, l’ambassadeur d’Algérie en France, Missoum Sbih a souligné le caractère universel de l’£uvre de Mohamed Bouzid dont l’inspiration se nourrit essentiellement de la terre natale et les thèmes puisés de la nature de scènes de vie

L’ambassadeur s’est longuement attardé sur la richesse et la densité du parcours de l’artiste, natif de Lakhdaria et concepteur en 1962 du sceau et des armoiries de la jeune République algérienne. Pour Missoum Sbih, l’£uvre de cet artiste est universel car dépassant les frontières et entretient une fine subtilité avec le regard . Il paraphrasera Paul Claudel en disant que cette £uvre nous parle et l’£il écoute et citera également le grand écrivain algérien Malek Haddad qui disait à propos de Mohamed Bouzid Chroniqueur des couleurs et du mouvement, il donne du génie aux paysages et du talent à nos regardsà.. A l’affût des lumières qui décident du réel et coulent avec la vie dans sa fulgurante possession du monde, la somptueuse simplicité de son écriture, Mohamed Bouzid, magicien de légende et témoin scrupuleux, est maître des crépuscules et des aurores. La Sous-directrice de l’Unesco a salué la grande beauté des £uvres de Bouzid,Une véritable symphonie, des £uvres qui parlent et chantent d’elles-mêmes car, la profusion et l’effusion des couleurs et des formes de chacune d’elles donnent l’impression que nous sommes devant un véritable feu d’artifice éblouissant , a-t-elle indiqué

Pour elle, cette exposition montre toute la puissance communicative de l’Art et les £uvres de Bouzid montrent que les arts visuels ont un rôle à jouer dans le domaine de l’entente et de la communion entre les peuples, du dialogue des cultures et d la compréhension mutuelle . Les £uvres de Bouzid dégagent une fraîcheur, un réalisme, un optimisme et un sentiment de magnificence de la vie
Pour sa part, le Directeur du Centre culturel algérien de Paris, l’écrivain Mohamed Moulessehoul a estimé que l’organisation de cette exposition au siège de l’Unesco, est un devoir car ce haut lieu de la culture est le lieu le plus approprié pour accueillir un génie comme Mohamed Bouzid
<p>Depuis ce prestigieux lieu, nous voulons donner une autre image de l’Algérie et prouver qu’il existe dans notre pays un talent et une générosité d’un homme discret qui a juste besoin d’être vu et découvert , a-t-il précisé.
Les trente six tableaux livrés au regard du public reflètent tout le génie de l’artiste. Le sujet importe peu tout comme les personnes, de furtives silhouettes voire de simples ombres sans visage ni pied mais dégageant une intense luminosité.Le travail de Mohamed Bouzid est surtout concentré sur la lumière
Il joue avec les contrastes pour mieux mettre en exergue un paysage, une scène de la vie quotidienne, une situation que le temps semble avoir figé.;
Mohamed Bouzid est né le 12 décembre 1929 à Lakhdaria. Major de promotion à l’Ecole normale de Bouzaréah à Alger en 1950, il enseigne jusqu’en 1953 pour ensuite se consacrer entièrement à la peinture. Durant la période coloniale, il prend part à plusieurs expositions tant en Algérie qu’à l’étranger, en France, en Belgique et Etats-Unis. ;Après l’indépendance, il poursuit son activité plastique et participe à plusieurs expositions en Algérie et à l’étranger. Il réalise aussi des peintures murales pour de nombreuses institutions.;Actuellement Mohamed Bouzid anime un atelier d’art plastique au Centre culturel algérien de Paris pour transmettre toute son expérience et son savoir-faire à de jeunes talents ;
Cette exposition est organisée par la Délégation algérienne permanente à l’Unesco en collaboration avec le CCA de Paris.

APS
Mercredi 15 Octobre 2008

11 Réponses

  1. Salut nacer,j’aimerais bien allé voir cet expo! l’unesco se trouve ou?a paris?ou ailleurs?
    Merci.

  2. saha jilal,
    normalement c’est à Paris, le siege de l’unesco dans le 7 eme je crois, à la maison de l’unesco, mais je ne sais pas certain, et à l’occasion !
    mais il n’ya pas que l’unesco qu’il faut visiter, n’oublie pas de me rendre visite aussi lol

  3. Pas de probléme Nacer,je rends visite chez toi avant mon nouveau depart pour l’algerie.le AID EL AD’HA de cette année je le passerai la bas comme EL AID EL FITR. kraht men paris.

  4. c’est vrai que la grisaille de Paris durant nos fetes c’est pas ça,
    au plaisir,

  5. Bonjour,

    Tout d’abord je tiens a vous remercier d’avoir relayé l’information… néanmoins je me dois de vous informer que votre article comporte quelques inexactitudes :

    – le titre de l’exposition est « les yeux de la mémoire » et non « regards… »
    – l’artiste n’est pas agé de plus de 80 ans… il n’en est certes pas très loin, mais n’accélérons rien.

    Pour plus d’informations, je vous invite a vous connecter sur le site officiel de l’artiste : http://www.bouzid.fr

    Enfin, concernant l’adresse de l’exposition :
    UNESCO – Salle Miro 3
    7, Place de Fontenoy – Paris 75007
    Metro : Ségur ou Ecole Militaire

    Cordialement.

    A.Bouzid.

  6. c’est un honneur pour nous de relayer l’information concernant un « phare » de notre ville et de notre pays, sinon pour les inexactitudes, la khalida Toumi devrait nettoyer un peu devant sa porte, l’article est de l’APS.
    fraternellement.
    nasser

  7. Merci, Longue vie a votre excellent site qui nous permet de rester en contact avec cette ville qui ne laisse quiconque, y ayant séjourné, indifférent !

    Concernant nos amis de l’Aps… je crois que leur cas est désespéré 🙂

    Ahmed.

  8. Salut nacer,je suis allée voir cet expo,moi et un pote,j’ai demandé a l’artsite si je pouvais prendre quelques photos de ses toiles.il m’a repondu qu’il faut demandé mon fils.(son fils n’etait pas présent ici et je n’ai méme pas vu son ombre.)
    dommage que nos artsites ne sont pas simple,ceci n’est pas une qualité d’un artiste,sachant qu’au musée d’orsay dans le méme jour j’ai pris pas mal de photos de toiles de van gogh et manet et monet,méme chose il ya quelques mois au musée du louvre j’avais filmé la joconde.

  9. saha jilal
    normalement, tu devrais avoir une reponse si les responsables de l’expo nous (re) lisent, il doit bien y avoir une raison, surtout que te connaissant, c’est surtout pour en dire du bien via ton blog fort enrichissant, amoureux des beaux arts que tu es !

  10. Bonjour Jilal,

    Sachez que je vous remercie de votre visite et intérêt pour l’œuvre de M.Bouzid.

    En réponse a votre message, nous ne souhaitons pas, dans la mesure du possible, que des photos des œuvres soient prises pour des question de droits d’auteurs et d’image… je m’explique : toutes les toiles que vous avez vu a l’exposition de l’Unesco ont été prises en photo par un photographe professionnel, et nous les mettons à disposition de ceux qui le souhaitent, cela permet justement de ne pas se retrouver avec des photos non représentatives des toiles, diffusées un peu partout… c’est un choix peut être contraignant mais assumé.

    Enfin et pour revenir au sujet principal : sachez qu’il existe un site officiel, avec une adresse de contact… si vous nous écrivez nous serions ravis de vous faire parvenir des photographies « hautes définition » des œuvres que vous avez pu voir au sein de l’Unesco.

    Bien cordialement.

    Ahmed BOUZID, l’ombre du fils.
    http://www.bouzid.fr

  11. Salut ahmed BOUZID,et merci pour ta reponse,je vous contacterais d’ici là à travers le site citée,je serais ravi de recevoir des photo des oeuvres de ton pére,sachez bien que je suis allée voir cet expo par respect,moi quand j’etais au beaux arts d’alger on nous parlait de ton pére de bien . quelqu’un du méme niveau qu’issiakhem et racem et khedda et maritinez;
    Merci et à trés bientot.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s