Radio Bouira,Ouverture le dimanche 28 decembre 2008

Bouira Elle couvrira 45 communes de la wilaya

La Radio régionale diffusera ses premières émissions demain

Une bonne nouvelle pour l’ensemble des citoyens de la wilaya de Bouira qui seront, dès demain, en mesure de découvrir les premières émissions de leur Radio régionale.

Des programmes ont déjà été préparés depuis quelques temps et plusieurs émissions enregistrées.

Une radio qui devra couvrir, dans un premier temps, les 45 communes de la wilaya et de ses environs sur la fréquence FM 103.9 et 106.9 pour un volume horaire de huit heures par jour. Avant d’augmenter ses capacités techniques d’émission au cours des semaines suivante.

Installée dans les anciens locaux de la wilaya, cette nouvelle structure va permettre, à coup sûr, de faire connaître la wilaya, de soumettre ses préoccupations et ses problèmes mais aussi, ses espoirs. Elle peut faire également dans la promotion des potentialités de la wilaya auprès des investisseurs nationaux et étrangers. Pour ce qui est du personnel, la direction de l’ENRS a décidé en effet que cette station de radio tournera avec un effectif de vingt-six personnes dont des journalistes, animateurs, réalisateurs, techniciens et le personnel administratif. Son directeur, M. Hamache et son staff comptent concevoir une grille à même de contribuer effectivement au développement de la wilaya et ce pour toutes ses facettes.

Les automobilistes qui empruntent régulièrement les 101 km de la RN 05 traversant la wilaya de Bouira, seront également informés et avertis en temps réel par des bulletins d’information spéciaux sur les encombrements qui caractérisent cette route. Pour son lancement officiel, il est prévu, la venue de Tewfik Khelladi, directeur général de l’Entreprise nationale de radiodiffusion sonore (ENRS) ainsi que Azzedine Mihoubi secrétaire d’Etat à la communication, qui donneront le coup d’envoi de la Radio régionale de Bouira.

Hafidh B.

dd kabylie

Azedine Mihoubi et Toufik Khelladi à Bouira
Diffusion hier des premières émissions de la Radio régionale

Le secrétaire d’Etat à la Communication Azzedine Mihoubi s’est rendu hier matin dans la wilaya de Bouira en compagnie de Tewfik Khelladi pour le lancement de la Radio régionale de Bouira. Dans la cour de l’édifice, des troupes d’Idhebalen ont accueilli les officiels. Les responsables ont pu prendre connaissance de la portée des ondes de cette radio devant un plan de la région.

On apprendra qu’une bonne partie de l’est de Médéa sera ainsi couverte, de même que le sud de la wilaya de Tizi-Ouzou et le nord de Djelfa. Cette station de radio a commencé à émettre sur 103.6 et 109.6 ondes FM avec pour premiers invités, M Azzedine Mihoubi ainsi que le wali de Bouira qui ont tenu une allocution en direction des nouveaux auditeurs de cette radio.

Ce lancement qui coïncide avec Awal Mouharram de l’an 1430 a été l‘occasion pour les intervenants de souhaiter leurs vœux pour cette nouvelle année.

Dans la foulée, le wali de Bouira ne manquera pas de souligner la date du 12 janvier correspondant avec Yennayer, Nouvel An berbère et souhaiter une bonne année aux auditeurs. Dans un autre studio, un poète arabophone était l’invité d’une émission littéraire. Après avoir visité les locaux du siège de la radio et pris connaissance des programmes diffusés le cortège ministériel s’est dirigé vers le nouveau siège de l’APS pour son inauguration. Aux alentours de 11h00, c’est à l’hôtel Nassim de Bouira que le secrétaire d’Etat à la Communication s’est longuement étalé sur le rôle des radios locales devant un parterre de journalistes. Le premier responsable chargé du secteur de la Communication tiendra avant tout à mettre en exergue que sa venue à Bouira n’était pas pour inaugurer la radio régionale, mais juste pour son lancement. Une nuance qui en dit long sur l’éventuelle visite du premier magistrat du pays qui devrait vraisemblablement se déplacer prochainement dans la wilaya de Bouira, et procéder par la même, à l’inauguration de la radio régionale.

En soulignant que l’heure de l’analogique était comptée et que les nouvelles technologies adoptent désormais le numérique, M Mihoubi évoquera le lancement prochain de deux nouvelles chaînes de télévision dont celle en tamazight. L’orateur soulignera également à l’intention des gens de la presse de faire preuve de professionnalisme dans l’exercice de leurs fonctions en ne tombant pas dans le piège de la diffamation. “Cela pour éviter le délit de presse” dira M Mihoubi. A la question d’un confrère qui l’interrogeait sur les correspondants et journalistes exploités par leurs directeurs de publication, le secrétaire d’Etat répondra : “Si des personnes exerçant dans la presse ne sont pas payées, ils n’ont qu’à changer d’employeur.”

Hafidh B

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s