100 km par jour pour continuer à aller à l’école à Kadiria

Kadiria (Bouira)

Un collégien fait 100 km par jour pour continuer à aller à l’école

Dur, dur de suivre sa scolarité en certains endroits du pays ! Ainsi, un jeune collégien de Kadiria (wilaya de Bouira) vit, depuis le début de l’année scolaire, un véritable calvaire.

Elève de 4ème année moyenne dans le collège Mokrani Rabah de Kadiria, il est tombé malade durant les 1er et 2ème trimestres de l’année scolaire passée. Pour ne pas tout perdre, notre collégien a rejoint son établissement vers le milieu du 3ème trimestre, a participé aux compositions et passé, évidemment sans succès, les épreuves du BEM.

Lors de la rentrée 2008-2009, il se représente à son ancien collège, mais voilà que la réponse tombe tel un couperet : «Les classes sont surchargées». Devant ce coup du sort, notre collégien ne s’avoue pas vaincu et fait le tour des collèges de la localité. En vain, car la même réponse lui sera donnée. Pas du tout abattu et voulant ainsi terminer sa 4ème année moyenne et aller au lycée et, pourquoi pas, à l’université par la suite, il poursuit sa quête, seul. La chance lui sourit, mais dans un collège situé à environ 50 km de son domicile. Bravant l’éloignement et la fatigue, l’adolescent rejoint les bancs de son nouvel établissement scolaire. Tous les jours que Dieu fait, le voici sur les routes empruntant le transport public de voyageurs, déboursant environ 50 Da à l’aller et la même somme au retour, sans compter l’argent du sandwich de midi. Faire 100 km quotidiennement et trouver chaque jour au minimum 150 Da pour ses déplacements et son casse-croûte de la mi-journée, c’est un peu trop pour de frêles épaules. Lui ne dit rien. Stoïque, il supporte le coup du sort et n’a en vue que la fin de l’année scolaire, avec la fin du cauchemar et aussi, peut-être, le début d’une ère nouvelle pour lui. Selon des sources, cet adolescent issu d’une famille pauvre se demande chaque jour comment il pourrait avoir ces 150 Da aussi nécessaires pour lui que l’air que l’on respire. Pendant ce temps, son ancien collège de Kadiria, le collège Mokrani Rabah, a sans doute oublié le cas de cet élève de Tiliouine qui vit un véritable calvaire. Il est temps que les autorités responsables du secteur interviennent pour essayer de donner à ce jeune, plein de volonté et de courage, l’occasion de poursuivre sa scolarité dans de meilleures conditions.

M. Chabane

la voix de l’oranie

Kadiria

Le projet des 155 logts LSP en voie d’achèvement

Lors du lancement du projet, l’entreprise publique Cosider avait été chargée de construire les 10 blocs de 15 logements chacun, représentant la réalisation des 150 logements LSP à Kadiria. Mais cet opérateur économique de renom se serait retiré de sept blocs entiers pour ne s’occuper que de trois, cédant ainsi la place à quatre entrepreneurs privés, lesquels se sont partagés le marché. Cette réalisation destinée aux ménages à bas revenus a été ébranlée par les arrêts répétés, générés par les pénuries et le renchérissement des matériaux de construction. Une instabilité, affirme le chargé du suivi du chantier, “qui s’est répercutée sur l’état d’avancement du projet, lequel a démarré en 2000, alors qu’on est en 2008”. Sur le site situé à la sortie est de Kadiria, les blocs 8, 9, 10, pris en charge par Cosider sont entièrement achevés, quant aux autres, précise notre interlocuteur “ils sont en voie de finition”. Cependant d’un bloc à l’autre, les travaux ont mieux avancé dans certains que dans d’autres, néanmoins, note l’agent “il n’y pas un grand écart entre eux”. Ceci signifie-t-il qu’ils seront fins prêts pour 2009, “on essayera de ne pas manquer ce rendez-vous” rassure notre interlocuteur.

A. Chérif

depeche de la kabylie

2 Réponses

  1. Salut Nasser,c’est trop loin le trajet entre Tiliouine et Kerfala,fatiguant aussi pour un jeune,je ne pense pas qu’il puisse suivre ses cours corréctement en plus c’est pas les colléges qui manquent dans la region,rien qu’ a Kadiria il ya 3 je crois, et a Lakhdaria il ya plusieurs.
    De passage j’ai ramené un timbre peut étre il sera utile pour ton blog,ce timbre de la region est rare,tu ne le retrouve jamais sur la toile le voici:

  2. saha jillal, merci tout d’abord pour le timbre, magnifique en effet, et comme de bien entendu, le meilleur couscous du monde est de chez nous et non pas chez tes chinetoks de la porte d’ivry !! lol
    sinon wallah pour le jeune homme aves ses 100 km par jour est desesperant, dans les années 60 c’etait courant et « normal » mais de nos jours c’est Impardonnables pour nos….autorités !
    il faut ajouter toutefois que notre societe civile est trop mal organisée et les communautés familiales ne sont plus solidaires comme avant, du moins sur le plan de l’education, sans doute le revers de la medaille d’une pseudo modernité, il existe pourtant des alternatives à ce genres de situation, des pensions chez des familles, avec un interet mutuel, mais qui s’en préoccupe pour pousser à ces solutions ? pas d’internat passe encore, mais ne pas encourager la population à trouver des solutions avec les moyens du bord est digne du……NEO COLONIALISME, j’exagere ? peut etre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s